Le GOAT Festival semble être une vaste arnaque

On ne sait pas encore combien d’amateurs de hip hop ont déjà acheté leur billets pour le GOAT Festival qui devait se tenir les 8 et 9 juin 2019 à Brée, en Belgique. Ce qu’on sait en revanche, c’est qu’ils pourraient bien avoir été victimes d’une arnaque.

Une enquête est en cours

De nombreux faits tentent en effet à démontrer que ce festival n’est qu’un escroquerie :

  • la ville et le propriétaire du terrain ignorent tout de l’existence de cet évènement
  • la programmation annonçait des stars internationales telles que Chris Brown, Mula B, Kodak Black, Biggi, Freddy Moreira, Young Ellens ou encore L’Algerino Boef, et biens d’autres. Or aucun de ces artistes n’ont révélé se rendre à ce festival ou en avoir l’intention. En outre, certains d’entre eux, comme Chris Brown, ne sont même pas en tournée à cette période, comme en atteste leur site internet.

Face à ce faisceau de preuves, une enquête a été ouverte par le parquet de Limbourg et le site internet www.goatfestival.nl n’est plus accessible.

  • des plaintes ont été déposées par des festivaliers qui avaient réservé des pass journée à 49,99 € et des forfaits deux jours à 69,95 €. La police invite les acheteurs qui ne l’ont pas encore fait à venir déposer plainte dans leur commissariat.

Comme un goût de déjà vu après l’affaire FYRE

Ce ne serait pas la première fois que des arnaqueurs créent un faux festival pour soutirer de l’argent aux amateurs de ce type d’évènements. En 2007, le festival FYRE avait bien eu lieu mais ne ressemblait en rien au festival de rêve qui avait été vendu aux festivaliers. Les billets pour cet évènement qui devait être le festival le plus extravagant et le plus exclusif de ces dernières années étaient vendus entre 4 000 et 12 000 $. Or, une fois sur place, les artistes avaient décommandés et les festivaliers se sont retrouvées dans des conditions d’hébergement et de restauration indignes.