Si l’on consulte la définition d’un festival, on en déduit que c’est une manifestation artistique. Mais si l’on interroge un artiste ou un festivalier, on se rend compte que c’est bien plus que cela.

Le festival du point de vue du festivalier

Nombreux sont ceux qui n’ont jamais assisté à un festival et qui s’interrogent : que recherchent les festivaliers en allant à des festivals ? Quel plaisir prennent-ils à passer des heures à écouter de la musique debout, parfois sous la pluie et les pieds dans la gadoue, à côté d’énergumènes pour certains alcoolisés ? Qu’ils assistent aux Vieilles Charrues, à Rock en Seine ou au festival de Glastonbury au Sud de l’Angleterre, les festivaliers des quatre coins du monde ont un point en commun : outre l’amour de la musique, ils retrouvent dans ces évènements la magie de la fête, une ambiance chaleureuse, voire électrique sans oublier des moments de parfaite communion où des milliers de voix entonnent le même refrain.

L’importance du festival pour l’artiste

Tout artiste qui se respecte ne cesse de répéter que la scène, et notamment les festivals, fait partie intégrante de la vie d’artiste. Contrairement à la tournée où il communie avec le public, certes et où il reste en vase clos avec son équipe, au festival, les artistes se rencontrent et échangent entre eux, mettant en lumière la richesse et la variété de leurs cultures. C’est aussi lors de festivals que l’on découvre de jeunes talents venus d’horizons différents ainsi que des artistes autodidactes.

Les participants insistent également sur le fait que grâce aux festivals, ils ont l’occasion de jouer dans des endroits magiques, de ressentir l’énergie positive et passionnelle du public et d’apprécier le caractère convivial et bon enfant de l’évènement, sans tous les artifices qui leur sont imposés, par exemple, à la télévision.